samedi 1 décembre 2018

Dans l'indifférence

Nous sommes les pions
D’un jeu sans nom
Et sans pardon
Nous sommes les esclaves
D’une puissance sans visage

Nous sommes poussière
Face à ce mystère
Qui nous possède
Il n’y a rien à faire
Elle nous entraîne
Comme des marionnettes

Quand la nature se venge
Contre l’insolence
Elle semence
Sa souffrance
Dans l’indifférence
Dans l’indifférence

De nos mains futiles
Et gestes puérils
On l’assassine
Elle n’est qu’une victime
Mais ce sont nos vies
Que l’on détruit

Car d’un coup de tonnerre
En un éclair
Elle se réveille
Et ses 1000 merveilles
Se déchaînent
Sans aucune frontière

Quand la nature se venge
Contre l’insolence
Elle semence
Sa souffrance
Dans l’indifférence
Dans l’indifférence



Texte: Gwenaëlle P.
© Sacem